Quel label, certification ou évaluation choisir ?

Label RSE, certification ou évaluation : que choisir ?

Vous avez formulé et structuré votre démarche RSE ? Il est désormais possible de penser à la labellisation, à la certification ou même à l’évaluation RSE. 
Ces différents outils contituent un gage de qualité supplémentaire, qui permettent de rassurer vos partenaires commerciaux sur la nature de vos activités. 
De multiples labels RSE existent aujourd’hui, en France, en Europe et dans le monde. 
Véritables outils de communication responsable, ces labels et certifications existent pour aider consommateurs, clients, partenaires et autres à détecter les produits et services à l’impact environnemental, social et sociétal le meilleur. Ces labels, certifications ou évaluations peuvent également être un moyen d’officialiser et de communiquer sur son engagement RSE. 

Choisir un label ou une certification en RSE peut toutefois s’avérer complexe … Les agences de notation en RSE et de labellisation se multiplient, le marché est fragmenté, créant une sorte de jungle de labellisation. Comment faire pour retrouver son chemin ?

 

Construire sa démarche RSE avant de penser labellisation

La norme ISO 26000, véritable cadre de la responsabilité sociétale des entreprises, définit la RSE comme « la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement éthique qui : 

  • contribue au développement, y compris à la santé et au bien-être de la société
  • prend en compte les attentes des parties prenantes
  • respecte les lois en vigueur et est en accord avec les normes internationales de comportement et qui est intégré dans l’ensemble de l’organisation et mis en oeuvre dans ses relations. »

Selon les contextes d’entreprise et les secteurs d’activité, les objectifs et enjeux d’une démarche RSE sont forcément différent. Il est donc important de construire sa démarche RSE avec méthode, en travaillant sur les enjeux RSE qui sont matériels à son entreprise. 
La seule démarche de labellisation ne suffit alors pas : il ne suffit pas de juger des actions, mais de les mettre en place, de leur donner un sens et une orientation et de les personnaliser à ses parties prenantes. 
Pour ce faire, de multiples normes référentiels existent. Normes ISO, plateformes ou référentiels plus globaux, ces référentiels sont là pour servir de base à la mise en place de démarches RSE. L’idée est ici de procéder méthodologiquement, pour planifier ses actions sur le long terme. 

Dans cet article, on vous donne d’ailleurs un ensemble de ressources RSE et fiches outils de la RSE en téléchargement gratuit. Profitez-en ! 

L'intérêt de la labellisation ou certification RSE

Pour obtenir un label ou une certification RSE, toute entreprise doit faire le choix de l’organisme délivrant ledit label. Cet organisme indiquera alors à son entreprise cliente les démarches à effectuer et l’accompagnera dans le processus de labellisation / certification RSE. 
Se voir remettre un label ou une certification RSE présente des avantages certaines : amélioration de l’image de marque de l’entreprise, fidélisation des consommateurs, différenciation sur le marché, voire même engagement des collaborateurs. 

Comment bien choisir son label ou sa certification RSE ?

Pour être en mesure de choisir son label ou sa certification RSE, toute entreprise devra se poser les bonnes questions : 

  • Quelle est ma taille d’entreprise ? Critère calculé en fonction du nombre de collaborateurs, cette question orientera les entreprises vers de multiples outils. Une petite entreprise à la démarche RSE structurée pourra par exemple choisir la certification B-Corp ou le label Lucie. EcoVadis, évaluateur RSE n°1 mondial, personnalise également ses questionnaires en fonction de la taille de l’entreprise évaluée.
  • Quel est mon secteur d’activité ? Les labels ou certifications RSE ne sont pas forcément pertinents pour tous les secteurs d’acitivité. Certains labels sont en effet sectoriels (par exemple, Eco-cert).
  • Quel est mon budget ? Tous les labels et certifications RSE ne coûtent pas le même prix. Cette question doit également prendre en compte les moyens humains qui seront dédiés à l’obtention du label (qui sera responsable ? De combien de temps aurons-nous besoin pour obtenir la labellisation ?). Plus le niveau d’exigence des certifications est important, plus le processus sera chronophage et rigoureux. N’hésitez pas à déléguer à un consultant externe !