Le Kintsugi, une démarche responsable à l’achat de neuf

Le Kintsugi et sa philosophie

Ma découverte du Kintsugi

Le jour de mes 8 ans, ma grande sœur m’a offert une magnifique tirelire en plâtre en forme d’éléphant. Tous les mois suivants, je me suis porté volontaire autant que possible pour aller chercher le pain (ma mère me laissait garder la monnaie).

Un jour, je passe à l’action et jette ma tirelire au sol. Je récupère le trésor qui s’y cachait : environ 2€50 à plus ou moins 10¢ près. Pas moins de 25 sucettes acidulées avec chewing-gum au milieu. Quand j’y repense encore aujourd’hui l’émotion me submerge, une si belle tirelire…

13 ans plus tard, en surfant sur la toile (Greendeed.fr pour être exact 😉), je découvre un art japonais nommé « Kintsugi ». Cet art porte sur la réparation d’objets brisés en appliquant de la laque dorée sur les fissures. Cette pratique a plusieurs intérêts :

  • Elle restitue une seconde vie à des objets qui n’en ont en apparence plus ;
  • Elle donne à vos objets un aspect nouveau, original et inédit ;
  • Elle décuple le plaisir que vous aurez à utiliser ces objets du fait que vous l’ayez réparé de vos propres mains.
Verre Kintsugi

Sachez que vous obtiendrez toujours des résultats convaincants que vous ayez peint le plafond de la chapelle Sixtine ou que, comme moi, vos talents en art se résument au griffonnage d’une rosace mal alignée dans les marges de votre cahier de maths pendant les cours de Madame Bernard en cinquième. Quoi de mieux comme thème pour du team building responsable Greendeed ?

Ne soyez plus sujets à des blessures émotionnelles comme la mienne avec ma tirelire éléphant. Adoptez tout de suite le Kintsugi !

Le Kintsugi, tout une philosophie

Le Kintsugi s’inscrit dans une démarche philosophique de résilience et de lutte contre la surconsommation. Un vase réparé à la sueur de votre front aura énormément de valeur à vos yeux. Un nouveau vase avec une forme design originale vous aura probablement lassé dans un ou deux ans.

Dans le film « Into the Wild » (2007), le héros Christopher McCandless adhère complètement à la philosophie du Kintsugi. Celui-ci refuse la nouvelle voiture offerte par ses parents parce que son ancienne est encore fonctionnelle.

Même si vos objets deviennent moches, ne négligez pas leur aspect utilitaire et leur valeur émotionnelle. C’est là toute la philosophie du Kintsugi. Le moche est une notion subjective et à même d’évoluer. De plus, ne dit-on pas que la mode est un éternel recommencement ? Chez Greendeed, on ne vous le dira jamais assez : recyclez et réparez au lieu de remplacer !

Faites ressortir l’artiste qui est en vous ! Téléchargez notre brochure en cliquant ici. Réservez un créneau ou demandez un devis pour un atelier team building Kintsugi Greendeed animé par nos soins. Retrouvez l’ensemble de nos offres de team building virtuel responsable sur Greendeed.fr.

Pour finir, on vous laisse sur une vidéo inspirante pour mieux comprendre le Kintsugi, sa philosophie et l’importance de la valeur émotionnelle des objets.

1 thought on “Le Kintsugi, une démarche responsable à l’achat de neuf”

  1. Pingback: Réparer pour agir responsable, durable et en faveur de l’écologie - Greendeed

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Appel