La pollution numérique : des enjeux et des solutions

La pollution numérique : en comprendre les enjeux et la réduire

La pollution numérique : un sujet problématique

Avant l’ère du numérique, la pollution numérique n’existait pas. Cette phrase peut sembler absurde mais en constatant les ravages de la pollution numérique sur la planète, beaucoup préconisent le retour aux « vieilles méthodes ».

Chez Greendeed ça nous paraît un peu facile et on pense que concilier numérique et écologie est une mission possible.

Avant l’ère du courriel demeurait l’ère du courrier. Individuellement, une lettre pollue plus qu’un mail, c’est indiscutable. 

Une lettre standard avec accusé de réception de 20 grammes parcourant la distance Paris – Marseille produit 64,5 grammes de CO2. Cela ne comprend pas la pollution générée par la fabrication du papier et de l’encre.

Selon le magazine Futura Sciences, « un e-mail standard génère environ 4 g de CO2 ; avec une pièce jointe volumineuse, il produit jusqu’à 50 grammes de CO2. Envoyer une photo de vacances de 1 Mo à dix amis équivaut ainsi à parcourir 500 mètres en voiture. »

Pour autant cela ne suffit pas à affirmer que les lettres produisent plus de pollution que les emails. Dans cette analyse, deux facteurs sont écartés : la quantité et le stockage.

  • Pour ce qui est de la quantité, l’instantanéité de l’email fait que bien plus sont envoyés tous les jours. « 88 courriels sont reçus et 34 sont envoyés en moyenne par jour en entreprise par chaque collaborateur » – arobase.org.
  • Concernant le stockage, une fois reçue, une lettre arrête de polluer et ce, qu’on la conserve pendant dix, cent ou mille ans. Un mail qui reste stocké dans une boîte de réception génère de la pollution en permanence.

Aujourd’hui, le télétravail remplace peu à peu le présentiel. Pour que la pollution des voitures ne soit pas contrebalancée par de la pollution numérique, il faut agir.

Des petits gestes pour réduire sa pollution numérique

Soyons créatifs ! Toutes les petites astuces sont bonnes à prendre.

Changez votre moteur de recherche ! Tous ceux qui utilisent Google, On vous a démasqués ! De plus en plus d’alternatives responsables émergent. Personnellement, j’utilise Ecosia qui consacre les revenus générés par vos recherches à la plantation d’arbres.

Privilégiez le téléchargement au streaming ! Avant que vous nous fassiez dire ce qu’on n’a pas dit, on ne vous conseille pas le téléchargement illégal. Certains sites de streaming légal ont comme fonctionnalité le téléchargement d’une partie de leur catalogue pour le visionner hors connexion.

Supprimez vos emails au fur et à mesure ! On ne le dira jamais assez : mettez vos spams à la corbeille et désabonnez-vous des newsletters indésirables. Si vous n’avez ni le temps ni l’envie de remonter votre boîte mail jusqu’à votre premier spam « Candy Crush Saga » il y a 4 ans, pas de soucis.

Certains outils s’occupent de votre boîte mail automatiquement. CleanFox par exemple vous consultera sur toutes les newsletters auxquelles vous êtes abonnés. Pour chaque newsletter vous aurez le choix entre :

  • S’en désabonner.
  • S’en désabonner et supprimer toutes les newsletters stockées.
  • Ne rien faire.

N’hésitez pas à avoir recours à un ad blocker (bloqueur de publicité). Cette solution peut paraître immorale, mais les meilleurs bloqueurs proposent de mettre vos sites préférés en exception pour continuer à les soutenir.

D’autant plus que certains abusent de la publicité. Sur un site people lambda, il faut parfois passer par 3 « les médecins le détestent » et 2 « Gagnez de l’argent sans bouger de chez vous » avant de savoir si Brad s’est bien remis de sa rupture avec Angelina. Toutes ces publicités tournent en boucle et génèrent de la pollution en quantité non-négligeable.

Pour en savoir plus et agir efficacement, n’hésitez pas à consulter nos offres de team building Digital Responsable. Téléchargez notre brochure pour plus d’informations.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, participer à un atelier de team building en ligne peut avoir des bienfaits sur la pollution numérique. Réservez dès maintenant un créneau en cliquant ici.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Appel